Chef d'entreprise au bureau
Quel statut choisir pour sa rémunération ?
blog

Statut TNS ou Salarié : quelles différences ?



Un travailleur est une personne physique qui exerce une activité moyennant une rémunération. Il existe à cet effet plusieurs travailleurs que sont le TNS (Travailleur non salarié) et le salarié. Le régime juridique qui encadre les deux formes de travail est différent. Chaque catégorie présente des avantages et des inconvénients que nous présentons dans cet article.

Le statut social du salarié : un statut de dépendance

Contrairement au TNS, le salarié est dans un lien de subordination. Il dispose parfois d’un salaire net plus important qu’un TNS débutant. Le salarié est sous un contrat de travail. Ce contrat de travail désigne cependant l’ensemble des règles qui régissent la relation de travail entre le salarié et la personne sous lequel il a accepté de travailler. Le régime juridique qui régit la protection sociale des salariés est souvent rattaché une caisse nationale de sécurité sociale. La caisse intervient pour donner main au travailleur en cas des aléas qui risqueraient de paralyser sa vie. Il s’agit :

  • des accidents de travail ;
  • de la maternité ;
  • de la maladie ;
  • de la vieillesse.

Le statut social du TNS : un statut d’indépendant

Le statut du salarié diffère du statut de TNS. Il est un travailleur, mais qui ne dépend d’une autre personne. Donc il n’est pas un salarié et il n’existe aucun lien de subordination entre lui et une tierce personne. Il n’a pas un statut identique à celui d’un salarié. Le TNS est soumis à un régime de cotisation mensuelle souvent appelé mutuel. Ce statut social impose une cotisation qui lui permet de bénéficier auprès des organismes sociaux, d’une protection sociale spécifique (assurance, maladie, retraite). Ils sont en général des entrepreneurs individuels qui disposent la plupart d’une SARL.

Avantages et inconvénients du TNS et du Salarié

Il faut noter déjà que le TNS a une faible couverture chômage en cas d’arrêt des activités. Surtout dans le cadre d’une Société à Responsabilité Limitée où le TNS ne dispose d’un capital assez important. Il ne pourra pas traverser les moments de difficulté avec son entreprise et subvenir aux besoins des employés. Le salarié n’est pas soumis à une telle situation, sa préoccupation est d’être payé après avoir travaillé.

Les salariés disposent également d’indemnité de congés payés. La couverture sociale des TNS est moins réduite que celle des salariés. Les TNS sont soumis à une cotisation sociale plus grande que celle des travailleurs (salariés).

Le TNS en tant qu’entrepreneur et enregistré auprès des personnes publiques comme étant un travailleur, il lui serait difficile de prouver qu’il est en chômage. Ils bénéficient difficilement d’assurance chômage. Les salariés bénéficient le plus vite possible d’une assurance chômage s’ils arrivaient à démontrer qu’il n’existe plus un lien de travail entre eux et leur employeur. Avec l’évolution des législations, il est aujourd’hui possible de toucher une indemnité compensatoire en cas d’arrêt de l’activité, autre qu’une assurance privée payante de type GSC (garantie sociale du chef d’entreprise) au TNS. Il convient de noter que l’évolution du salaire du travailleur est parfois difficile. Alors que le TNS peut avoir un revenu qui va galoper durant toute la vie de l’entreprise.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour commenter



TROUVER UNE FORMATION

➜ NUTRITION
➜ DÉCORATION D’INTÉRIEUR
➜ PETITE ENFANCE
➜ IMMOBILIER
➜ SERVICES A LA PERSONNE
➜ BIEN ETRE
➜ FONCTION PUBLIQUE
➜ MODE STYLISME
➜ WEBMARKETING
➜ SANTÉ PSYCHOLOGIE
➜ ANIMAUX
➜ NATURE
➜ MAQUILLAGE
➜ ANGLAIS
➜ BUREAUTIQUE

PASSER UN CONCOURS

➜ AMBULANCIER
➜ SECRÉTAIRE MEDICALE
➜ FONCTIONNAIRE
➜ MONITEUR DU PERMIS
➜ GENDARMERIE & POLICE
➜ SURVEILLANT PÉNITENCIER

TROUVER UNE RECONVERSION

➜ COACHING A DISTANCE
➜ MÉTHODE AXÉE SUR L’IA

Formations populaires

➜ SPORT
➜ TOURISME
➜ WEBDESIGN VIDÉO
➜ VENTE COMMERCE
➜ CODEUR PROGRAMMEUR