Le salaire des cadres dans les grandes villes françaises





Voici notre étude sur les potentiels revenus de s dans les g grâce aux réseaux sociaux.

Attention on parle bien d'une valorisation potentielle: les sommes indiquées ne correspondent en aucun cas au salaire de s dans les g en tant que tel.

Premier point important, il s'agit d'une estimation qui n'a rien d'officielle. Deuxième point capital, seuls les revenus sont pris en compte alors qu'en réalité il faudrait intégrer les frais de production, les frais d'agent, les taxes, le coût du materiel et bien d'autres dépenses dont nous n'avons pas connaissance.

Enfin cette estimation peut s'éloigner des chiffres réels car elle prend en compte une utilisation moyenne des publicités et du sponsoring.


Pour les influenceurs qui utilisent très peu les publicités ou pour ceux qui en font une utilisation abusive, l'estimation est bien évidemment faussée.

Nous nous sommes limités aux deux principaux réseaux sociaux que sont instagram et youtube, mais certains influenceurs dégagent aussi de bons revenus sur facebook, twitter, tiktok, twitch, snapchat etc.

Sur quelle base est faite l'estimation de revenus ?



Instagram

Pour analyser les revenus de s dans les g sur Instagram, nous avons dans un premier temps fait une estimation de la valeur de ses posts sponsorisés.

Pour ce calcul nous avons tenu compte à la fois du nombre de followers et aussi du taux d'engagement (pourcentage des likes et du nombre de commentaires par posts) qui permet d'augmenter la rémunération.

Ensuite nous avons pris en compte le nombre de posts par mois et nous avons appliqué le ratio moyen observé chez tous les instagrammeurs entre posts et posts sponsorisés.

Youtube

L'estimation des revenus de s dans les g sur Youtube est différente puisque nous avons essentiellement tenus compte du nombre de vues pour chaque vidéos.

Ensuite nous avons estimé les revenus publicitaires (pub google) et les OP (opérations publicitaires) en appliquant le ratio moyen constaté chez les youtubeurs entre vidéos et vidéos sponsorisés.  

Quelles sont Les grandes villes qui payent le plus ?


 
Voici le classement des 20 meilleures villes de plus de 100 000 habitants en terme de salaire ce classement s’appuie sur un échantillon des offres parues sur le marché ouvert de l’emploi et a été réalisé le lundi 5 octobre 2020.
 
Bien que permettant de dégager une tendance, ce classement ne doit pas être assimilé a la totalité du marché de l’emploi (les volumes étant nettement supérieurs). Cette étude permet néanmoins d’identifier les métropoles qui payent le plus sans tenir compte des offres du marché caché.
 
En haut du classement on retrouve la ville d’ANNECY dont le salaire moyen des cadres varie entre 3258€ à 4087€ brut/mois.

Il s’agit d’une rémunération excellente : Annecy est la ville de plus de 100 000 habitants qui paye le mieux ses cadres sur le territoire Français.

Concernant ce résultat, il est a noter que l’écart salarial est encore plus prononcé sur les offres de contrats à durée indéterminée puisque la rémunération est de 7% supérieure à la moyenne nationale !

On notera en seconde position, la surprenante ville de Nancy qui bien qu’appartenant à un département assez moyen en terme de rémunération notamment pour les cadres (source : salaire en Meurthe et moselle) obtient des résultats supérieurs à la capitale sur le marché ouvert de l’emploi. Si le volume des offres est moyen, la rémunération en revanche est de 6% supérieure à la moyenne nationale chez les Cadres en CDI.
 
Enfin, sans surprise c’est la capitale parisienne qui complète ce podium avec une proposition de rémunération qui atteint les 3619€/mois de salaire moyen sur le marché de l’emploi. Si les cadres avec un faible niveau d’études se voient proposer peu d’offres (30% de moins que la moyenne nationale chez les Bac+2) la capitale reste toutefois une ville extrêmement attractive financièrement.
 

Les métropoles qui rémunèrent le mieux ses cadres

 

DÉPARTEMENTSALAIRE MOYEN
cadre dans la ville d’annecy

ANNECY

3673 € brut/mois
cadre dans la ville de nancy

NANCY

3622 € brut/mois
cadre dans la ville de paris

PARIS

3619 € brut/mois
cadre dans la ville de grenoble

GRENOBLE

3612 € brut/mois
cadre dans la ville de metz

METZ

3598 € brut/mois
cadre dans la ville de saint denis (93)

ST DENIS

3573 € brut/mois
cadre dans la ville du havre

LE HAVRE

3553 € brut/mois
cadre dans la ville de strasbourg

STRASBOURG

3537 € brut/mois
cadre dans la ville de montreuil

MONTREUIL

3507 € brut/mois
cadre dans la ville de boulogne billancourt

BOULOGNE BILLANCOURT

3467 € brut/mois
cadre dans la ville de lyon

LYON

3450 € brut/mois
cadre dans la vile de clermont ferrand

CLERMONT FERRAND

3443 € brut/mois
cadre dans la ville d’argenteuil

ARGENTEUIL

3429 € brut/mois
cadre dans la ville d’angers

ANGERS

3419 € brut/mois
cadre dans la ville d’orléans

ORLEANS

3401 € brut/mois
cadre dans la ville de st etienne

ST ETIENNE

3394 € brut/mois
cadre dans la ville de dijon

DIJON

3368 € brut/mois
cadre dans la ville de reims

REIMS

3362 € brut/mois
cadre dans la ville du mans

LE MANS

3359 € brut/mois
cadre dans la ville de nice

NICE

3347 € brut/mois

source: Pôle emploi, statistiques sur les offres d’emploi anonymisées mises à jour le lundi 5 octobre 2020 – données soumises à licence
Les métropoles d’outre mer ne sont pas comptabilisés dans ce classement car le nombre d’offres est trop faible pour être significatif.

 


 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*